Suites judiciaires des mesures prises pendant l’état d’urgence

Contenu de l'article

Source des données : ministère de la justice

Suites judiciaires des perquisitions administratives conduites pendant l’état d’urgence

(perquisitions conduites entre le 15 juillet et le 25 août 2017)

Ressort de Cour d'appel Nombre de perquisitions administratives Perquisitions ayant abouti à une procédure judiciaire Infractions relevées Saisie informatique Poursuites Peines prononcées
AGEN            
AIX EN PROVENCE 1  1  1 1    
AMIENS            
ANGERS            
BASSE-TERRE            
BASTIA            
BESANCON            
BORDEAUX            
CAEN            
CHAMBERY            
COLMAR            
DIJON            
DOUAI 1 1 1    1  
GRENOBLE            
LIMOGES            
LYON            
METZ            
MONTPELLIER            
NANCY            
NIMES            
ORLEANS            
PARIS            
PAU            
REIMS            
RENNES            
RIOM            
ROUEN            
ST DENIS DE LA RÉUNION            
TOULOUSE            
Total 2 2 2 1 1 0

Le tableau ci-dessus dénombre les infractions (trafic d’armes, trafic de stupéfiants, séjour irrégulier, non-respect de la réglementation sanitaire…) relevées par les forces de l’ordre à l’occasion des perquisitions administratives conduites pendants l’état d’urgence et les suites données par les juridictions judiciaires à ces infractions.

Suites judiciaires en cas de non-respect des mesures de l'état d'urgence

(infractions relevées entre le 15 juillet et le 25 août 2017)

Ressort de Cour d'appel Nombre d'affaires Nombre d'auteurs Nombre de gardes à vue (auteur) Peines prononcées
AIX-EN-PROVENCE        
AMIENS        
ANGERS        
CAEN        
COLMAR        
DOUAI 1 1 1  
PARIS        
ROUEN        
Total 1 1 1 0

Le tableau ci-dessus dénombre les manquements relevés par les forces de l’ordre à l’une des mesures (assignation à résidence, perquisition administrative, interdiction de manifester…) mises en œuvre pendant l’état d’urgence et les suites données par les juridictions judiciaires à ces infractions.

Retour haut de page