Les grands accélérateurs de particules (n°12 - février 2019)

Contenu de l'article

Rapporteur: M. Cédric Villani, député

Résumé : voir "Lire la suite"

Note "Les grands accélérateurs de particules"

Résumé

  • Les accélérateurs de particules, à l’instar des autres « très grandes infrastructures de recherche » (TGIR), permettent de mener des projets de pointe et ainsi de répondre à des enjeux stratégiques : acquisition de connaissances, renforcement de l’attractivité scientifique, préparation de ruptures technologiques, diplomatie scientifique…
  • Le CERN, laboratoire européen de la physique des particules, opère actuellement le plus grand accélérateur circulaire de particules au monde, le LHC, qui atteint les plus hautes énergies produites à ce jour.
  • Une décision du gouvernement japonais est attendue prochainement pour le projet d’accélérateur linéaire, l’ILC, proposé depuis 2012 par la communauté scientifique de ce pays.
  • La réflexion sur la future stratégie européenne pour la physique des particules a débuté en 2018 et devrait être présentée au printemps 2020. Si le gouvernement japonais confirme son intérêt pour l’ILC, cette stratégie européenne devra en tenir compte : une possible participation de l’Europe, et notamment de la France, devra être évaluée en termes de retour scientifique, de coût  et de retombées industrielles.
Retour haut de page