Les Assemblées consultatives provisoires

3 novembre 1943 - 3 août 1945

Partager

Séance inaugurale de l’Assemblée consultative provisoire (3 novembre 1943)

Séance inaugurale de l’Assemblée consultative provisoire (3 novembre 1943) Le général de Gaulle prononce son discours sous le buste de Marianne et le sigle RF de la République Française.

L'Assemblée consultative provisoire, créée par l’ordonnance du 17 septembre 1943, représente les mouvements résistants, les partis politiques et les territoires engagés dans la guerre au côté des Alliés sous la direction du Comité Français de la Libération Nationale (CFLN). Elle annonce la restauration de l’État républicain.

Véritable Parlement de la Résistance, cette assemblée a alors pour mission de rendre des avis sur les décisions du Comité Français de la Libération Nationale. Largement méconnue, l'Assemblée consultative provisoire est pourtant selon Jean-Louis Crémieux-Brilhac l'assemblée parlementaire la plus singulière qu'ait connue notre pays depuis les assemblées révolutionnaires.

L’Assemblée consultative provisoire se réunit la première fois à Alger le 3 novembre 1943, au palais Carnot, où elle siège jusqu’au 25 juillet 1944 avant de se transporter à Paris après la Libération, siégeant au Palais du Luxembourg à partir du 7 novembre 1944. Elle clôture ses travaux le 3 août 1945 après avoir préparé les conditions d'élection de l'Assemblée nationale constituante.

Retour haut de page