Fiche de synthèse n°61 : La communication à l’Assemblée nationale

Fiche mise à jour le 6 juin 2017

Point clé : résumé de la fiche de synthèse

L'Assemblée nationale est tout à la fois un monument historique, une Institution de la République et un lieu privilégié de la vie politique française, impliquant des stratégies et des actions de communication diverses.

Définie par la délégation du Bureau chargée de la communication et de la presse, la politique menée en la matière a donc plusieurs facettes comme l’organisation des visites du Palais Bourbon, l’accès aux travaux et documents parlementaires, la mise à disposition d’un site internet, la présence sur les réseaux sociaux, l’organisation d’événements ou le développement d’actions pédagogiques à destination notamment des élèves de l’enseignement primaire et secondaire.

En raison de son histoire et de son rôle, l’Assemblée nationale est tout à la fois :

- un monument, avec sa façade, « la colonnade », son « hémicycle », l’Hôtel de Lassay, résidence de la Présidence, qui font partie du patrimoine de la Nation ;

- une assemblée délibérante, placée au cœur de la vie institutionnelle et des pouvoirs publics ;

- une assemblée politique, avec ses groupes, émanation des partis, lieu de débats entre majorité et opposition.

Cette diversité induit une multiplicité des actions de communication.

C’est le Bureau, et son émanation, la délégation chargée de la communication et de la presse, qui définissent la politique de communication de l’Assemblée nationale ; celle-ci est mise en œuvre par un service spécifique, le service de la communication et de l’information multimédia.

I. – La communication de l’Assemblée nationale, monument historique

À cette première image, correspond une première série d’actions de communication :

- l’Assemblée nationale se visite, et il revient au service de la communication d’organiser ces visites avec les supports de communication qui leur sont liés : films pédagogiques, brochures « Bienvenue à l’Assemblée », fiches spécifiques, panneaux installés sur le parcours des visites pour expliquer les lieux et le fonctionnement de l’Assemblée, mise à disposition d’audioguides en français, en anglais, en allemand et en espagnol. Elle peut aussi se visiter de façon virtuelle en consultant le site de l’Assemblée. À ces visites traditionnelles, il convient d’ajouter la participation de l’Assemblée nationale aux Journées européennes du Patrimoine, les troisièmes samedi et dimanche de septembre au cours desquels de nombreux bâtiments publics sont simultanément ouverts au public ;

- l’Assemblée nationale dispose d’un espace de vente, La Boutique de l’Assemblée, permettant à tous d’acquérir les documents de l’Assemblée ou de rapporter un souvenir des visites ;

- le prestige des lieux conduit aussi à y organiser des manifestations ponctuelles (colloques, journée du livre politique, commémorations historiques…).

II. – La communication de l’Assemblée nationale, institution de la République

Chaque personne s’intéressant au fonctionnement et à l’activité de l’Assemblée doit pouvoir accéder à l’information qu’elle recherche. Qui est qui ? Qui fait quoi ? Quel est le rôle de l’Assemblée nationale au sein des institutions ?

Cette mission d’information fait appel à différents supports, des plus traditionnels aux plus modernes, la numérisation des documents permettant de diversifier leur mode de diffusion et de rendre rapidement accessible l’information.

Les services de l’Assemblée informent sans prendre parti. Les prises de position et les commentaires relèvent de la presse écrite ou audiovisuelle, à laquelle le service de la communication, par sa division de la presse, apporte son concours. Au sein des médias audiovisuels, la Chaîne Parlementaire LCP–Assemblée nationale occupe une place spécifique.

À cette deuxième image de l’Assemblée nationale correspondent d’autres actions de communication :

- les réponses aux questions posées par courrier, téléphone ou courrier électronique ;

- la mise à disposition de toutes les informations relatives à l’organisation et au fonctionnement de l’Institution, aux travaux et documents parlementaires à partir du site internet ;

- l’animation d’une page Facebook et Google + et d’un compte Twitter ;

- l’accès aux débats en direct et en différé via le portail vidéo du site internet ;

- l’enregistrement audiovisuel de l’ensemble des débats et leur mise à la disposition des chaînes de télévision publiques ou privées ;

- l’action pédagogique pour les scolaires : brochure sous forme de bande dessinée « À la découverte de l’Assemblée nationale », « kit pédagogique » remis aux députés pour leur permettre d’illustrer leurs propos quand ils rendent visite à des classes de leur circonscription, organisation du Parlement des enfants, qui dispose en outre de son site interactif www.parlementdesenfants.fr.

III. – La communication de l’Assemblée nationale, haut lieu de la vie politique

Dans ce domaine, la communication, en dehors de la retranscription ou de la retransmission des débats, appartient aux groupes politiques et aux députés eux-mêmes.

Chaque groupe dispose d’une organisation propre et assure lui-même sa communication.

Chaque député peut, à partir du site de l’Assemblée nationale, renvoyer sur son site personnel (dont il assure la responsabilité éditoriale). Il peut rencontrer la presse (en particulier dans la Salle dite « des quatre colonnes » située à proximité de l’hémicycle, qui constitue traditionnellement le lieu privilégié des contacts députés - journalistes).

Retour haut de page