Réglementation du concours

Partager

Contenu de l'article

Arrêté du Président et des Questeurs n° 03-102 du 17 septembre 2003relatif à la nature des épreuves et à la composition du jury

 

Article premier

Le concours externe de recrutement pour l’emploi d’administrateur des services de l’Assemblée nationale comporte des épreuves écrites d’admissibilité et d’admission ainsi que des épreuves orales d’admission.

 

Article 2

Les épreuves d’admissibilité comprennent :

1)   Une composition portant sur les problèmes politiques, internationaux, économiques et sociaux du monde contemporain (coefficient : 4, durée : 5 heures).

2)   Une composition portant sur la science politique et le droit constitutionnel (coefficient : 4, durée : 4 heures).

3)   Une note de synthèse à partir d’un dossier se rapportant à des problèmes juridiques (coefficient : 4, durée : 5 heures).

4)   Une épreuve écrite de questions à réponse courte portant sur l’économie et les finances publiques (coefficient : 4, durée : 4 heures) :

5)   Une épreuve pratique portant au choix du candidat sur l’une des options suivantes (coefficient : 3,  durée : 4 heures) :

-        droit de l’Union européenne,

-        droit social / droit du travail,

-        droit administratif,

-        droit civil / droit pénal.

 

Cette épreuve a pour objet d’apprécier les capacités d’analyse et de raisonnement des candidats à partir de situations ou problèmes concrets.

 

Article 3

Les épreuves d’admission comprennent :

 

A/ DES ÉPREUVES OBLIGATOIRES

1)   Une épreuve écrite de droit parlementaire (coefficient : 3, durée : 3 heures).

2)   Une épreuve orale de langue vivante en anglais, allemand ou espagnol comportant la présentation, et le commentaire, d’un ou plusieurs textes écrits dans la langue choisie par le candidat. Cette présentation est suivie d’une conversation dans la langue (coefficient : 2, préparation : 1 heure - durée de l’épreuve : 30 minutes, dont 10 minutes pour la présentation et le commentaire).

3)   Une interrogation orale (coefficient : 6, durée totale : 40 minutes) comprenant :

-        un exposé à partir d’un sujet choisi par le candidat parmi deux sujets tirés au sort. Outre les qualités de synthèse et la clarté de l’expression, le jury apprécie les capacités du candidat à construire une argumentation pertinente et à soutenir son opinion. Cet exposé est suivi de questions portant sur le sujet (coefficient : 3, préparation : 1 heure - durée de l’exposé : 10 minutes maximum - durée des questions : 5 minutes maximum) ;

-        un entretien permettant au jury d’apprécier la personnalité, la motivation et l’adaptation au poste du candidat, le jury ayant à sa disposition une fiche de renseignements remplie par le candidat (coefficient : 3, durée : 25 minutes). Les fiches non remises au service des Ressources humaines à la date figurant dans la convocation des candidats aux épreuves d’admission ne seront pas communiquées aux membres du jury.

 

B/ UNE ÉPREUVE FACULTATIVE DE LANGUE VIVANTE

Cette épreuve consiste en la traduction en français, sans dictionnaire, d’un texte écrit dans une des langues étrangères figurant dans la liste suivante (à l’exclusion de la langue retenue pour l’épreuve obligatoire) : anglais, allemand, espagnol ou italien. Cette traduction est suivie d’une conversation dans la langue choisie (coefficient : 1 ; seuls les points au-dessus de la moyenne sont retenus, durée : 30 minutes).

 

Article 4

Le jury du concours comprend :

-      le Secrétaire général de l’Assemblée nationale et de la Présidence et le Secrétaire général de la Questure ou leurs représentants, présidents,

-      le Directeur général des services législatifs et le Directeur général des services administratifs,

-      au moins cinq personnalités extérieures choisies parmi des professeurs de l’enseignement supérieur, des hauts fonctionnaires et des personnalités qualifiées pour les matières faisant l’objet des épreuves écrites et des épreuves orales, à l’exception des langues vivantes.

 

Pour la correction de certaines épreuves, des correcteurs associés peuvent être adjoints au jury.

 

Pour les épreuves de langues, des examinateurs spécialisés sont adjoints au jury.

 

Les examinateurs spécialisés et les correcteurs associés peuvent assister avec voix consultative aux réunions du jury.

 

Le secrétariat du jury est assuré par au moins deux administrateurs désignés par leur catégorie.

 

Article 5

Le programme des différentes épreuves écrites du concours externe d’administrateur figure en annexe au présent arrêté.

Retour haut de page