Epreuves

Partager

1 partage(s)

Le concours externe d’informaticien est ouvert dans les deux spécialités suivantes :

– informaticien d’applications ;

– informaticien de production.

 

Lorsqu’un concours est ouvert simultanément dans les deux spécialités, le nombre de postes est déterminé par spécialité. Chaque candidat ne peut s’inscrire que dans une seule spécialité. Ce choix est définitif. Le classement des candidats est effectué par spécialité.

 

Le concours se déroule en trois étapes :

 

I. – ÉPREUVE DE PRÉSÉLECTION

 

L’épreuve de présélection est organisée pour une spécialité si le nombre de candidats inscrits dans ladite spécialité est supérieur à 50.

 

Cette épreuve consiste en un questionnaire à choix multiple portant sur l’ensemble du programme du concours (durée : 1 heure). La note obtenue à cette épreuve n’est pas retenue dans le total ultérieur des points.

 

II. – PHASE D’ADMISSIBILITÉ

 

L'admissibilité comporte une épreuve commune à tous les candidats et une épreuve spécifique à chaque spécialité :

 

1) Un questionnaire portant sur l’ensemble du programme du concours (coefficient : 2, durée : 2 heures). Le sujet de l’épreuve est commun si le concours est ouvert dans les deux spécialités.

 

2) Une étude de cas dans la spécialité choisie par le candidat (coefficient : 7, durée : 6 heures) consistant :

 

 pour la spécialité « informaticien d’applications », en l’étude d’un projet applicatif comportant l’analyse du besoin, la conception, les choix techniques, le détail de la réalisation proposée (diagrammes pertinents en fonction de la méthode d’analyse et de conception choisie par le candidat, choix des modules, algorithmique). Cette étude de cas peut inclure la rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier documentaire ;

 

– pour la spécialité « informaticien de production », en l’étude d’un projet d’évolution d’architecture comportant des choix techniques et leur justification par rapport aux besoins, et prenant en compte les aspects systèmes, réseaux, exploitation, déploiement, sécurité et optimisation des processus productifs. Cette étude de cas peut inclure la rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier documentaire.

 

III. – PHASE D’ADMISSION

 

L’admission comprend les épreuves suivantes :

 

1) Une épreuve technique dans la spécialité choisie par le candidat (coefficient : 4, durée : 2 heures), consistant en :

 

– pour la spécialité « informaticien d’applications », une épreuve de modélisation (élaboration d’un modèle conceptuel) et de programmation à partir d’un besoin exprimé par un utilisateur, selon un formalisme au choix du candidat. Cette épreuve inclut un ou plusieurs exercices de programmation dans un langage à choisir par le candidat dans la liste suivante : C#, Java, Python ;

 

– pour la spécialité « informaticien de production », une épreuve consistant à analyser des dysfonctionnements afférents à la production informatique sur la base de cas concrets, répartis sur des problématiques système et base de données, sécurité réseau, supervision et administration d’un système PGI (progiciel de gestion intégré).

 

2) Une épreuve orale d’anglais consistant en une conversation libre à partir d’un texte rédigé dans cette langue (coefficient : 1, préparation : 10 minutes - durée : 15 minutes).

 

3) Un entretien avec le jury (coefficient : 7, durée : 25 minutes) permettant notamment d’apprécier les motivations, la personnalité et l’aptitude du candidat à exercer les fonctions d’informaticien. Pour cette épreuve, les membres du jury disposent d’une fiche individuelle de renseignements remplie par le candidat.

Retour haut de page