Louis, Archambaud de Douglas

1758 - 1842

Informations générales
  • Né le 16 mars 1758 à Montréal (Canada)
  • Décédé le 24 février 1842 à Montréal (Ain - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Ain
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816, né à Montréal (Canada) le 16 mars 1758, mort à Montréal (Ain) le 24 février 1842, il appartenait à une famille de vieille noblesse d'origine écossaise, remontant à l'année 770.

Son père, François Prosper, baron de Douglas, commandait le régiment du Languedoc. Il fut envoyé, en 1755, au Canada, avec son bataillon, et y épousa, le 12 avril 1757, Charlotte de la Corne de Chapt dont le grand-père maternel était gouverneur de Montréal. Son grand-père, Charles Joseph, comte de Montréal, et son grand-oncle, Joseph Marie, avaient accompagné, en 1755, le prince Edouard en Ecosse, et avaient été faits prisonniers à la bataille de Culloden.

Tout d'abord officier aux dragons de Belzunce, le comte Douglas fut élu commandant de la milice cantonale, le 20 septembre 1789. Il siégea au conseil général de l'Ain sous l'Empire et sous la Restauration.

Le 22 août 1815, il fut élu député par le collège de département de l'Ain avec 109 voix sur 203 votants et 292 inscrits, siégea dans la majorité de la Chambre introuvable, et ne fit pas partie d'autres législatures. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 23 octobre 1814.

Date de mise à jour: février 2015


Retour haut de page