Jules, Jean-Baptiste Anglès

1778 - 1828

Informations générales
  • Né le 29 juillet 1778 à Grenoble (Isère - France)
  • Décédé le 16 janvier 1828 à Cornillon (Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Hautes-Alpes

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député des Hautes-Alpes en 1815, né à Grenoble (Isére) le 29 juillet 1778 « de noble Jean-François Anglès avocat consistorial au Parlement de Dauphiné et co-seigneur haut justicier du bourg et mandement de Veyne, et de Dame Marie Anne Bonin », mort au château de Cornillon, commune de Mably (Loire) le 16 janvier 1828, il entra dans l'administration comme auditeur au Conseil d'Etat, où il passa maître des requêtes en 1809.

Après une mission administrative en Autriche cette même année, il entra au ministère de la police, à la 3e division chargée de la correspondance avec les départements annexés. Il fut même un moment ministre de la police dans le gouvernement provisoire de 1814, puis conseiller d'Etat, et devint comte de l'Empire le 17 mars 1815, titre qui lui fut confirmé en mars 1816 par la Restauration.

Le 22 août 1815, élu député par le collège du département des Hautes-Alpes avec 71 voix sur 119 votants et 185 inscrits, il rentra bientôt dans l'administration, remplaça à la préfecture de police le duc Decazes et fut remplacé en 1821 par M. Delaveau. Il était commandeur de la Légion d'honneur (1821).

Date de mise à jour: janvier 2017