Jean-Baptiste, Florentin, Gabriel Meyran de Lagoy

1764 - 1829

Informations générales
  • Né le 22 octobre 1764 à Arles (Bouches-du-Rhône - France)
  • Décédé le 1er septembre 1829 à Saint-rémy-de-provence (Bouches-du-Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 22 juillet 1820
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 1er septembre 1829
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1820 et de 1827 à 1829, né à Arles (Bouches du-Rhône) le 22 octobre 1764, mort à Saint-Rémy (Bouches-du-Rhône) le 1er septembre 1829, il était, avant 1789, officier au régiment du Roi infanterie. Il n'émigra point, se fit oublier pendant la période révolutionnaire, et ne remplit aucune fonction avant le retour des Bourbons.

Dévoué à la cause royaliste, il fut élu, le 22 août 1815, député des Bouches-du-Rhône, au grand collège, par 130 voix (185 votants, 289 inscrits). Il siégea dans la majorité de la Chambre introuvable, et obtint sa réélection, le 4 octobre 1816, par 98 voix (151 votants, 270 inscrits). Assis au côté droit, il se prononça en 1819 pour les lois d'exception, et, à propos de la loi sur les douanes, soutint les amendements tendant à augmenter les droits d'entrée sur les laines étrangères.

Le marquis de Lagoy quitta la Chambre en 1820, et y rentra, le 17 novembre 1827, comme député du 3e arrondissement des Bouches-du-Rhône (Arles), élu par 139 voix (158 votants, 230 inscrits). « Ce noble marquis tient à l'ancien régime, » écrivait en 1829 la Biographie des députés, par J. Dourille. En effet, M. de Lagoy reprit sa place à droite, soutint le ministère Polignac et mourut au cours de la législature.

Date de mise à jour: avril 2015

Retour haut de page