Arnould, Charles Cunin-Gridaine

1804 - 1880

Informations générales
  • Né le 8 novembre 1804 à Sedan (Ardennes - France)
  • Décédé le 24 février 1880 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Ardennes

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 30 janvier 1876 au 24 février 1880

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à l'Assemblée législative de 1849 et sénateur de 1876 à 1880, fils de Laurent Cunin-Gridaine (1778-1859), député de 1827 à 1830 et de 1831 à 1848, Arnould Charles Cunin-Gridaine, né à Sedan (Ardennes), le 8 novembre 1804, mort à Paris, le 24 février 1880, était manufacturier à Sedan.

Il fut élu, le 13 mai 1849, représentant des Ardennes à l'Assemblée législative, la 9e sur 7, par 24 586 voix (64 318 votants, 89 708 inscrits), et y vota le plus souvent avec la majorité sans soutenir la politique de l'Elysée.

Rendu à la vie privée par le coup d'Etat de 1851, il se retira dans son département et devint président de la Chambre de commerce de Sedan.

Il accepta, du second Empire, le 13 août 1865, la croix d'officier de la Légion d'honneur.

Après 1870, M. Cunin-Gridaine se rallia aux idées républicaines modérées. Il était déjà conseiller général des Ardennes pour le canton de sa ville natale, lorsqu'il fut porté aux élections sénatoriales du 30 janvier 1876, avec M. Toupet des Vignes, représentant sortant. Elu, le second, sénateur des Ardennes, par 403 voix sur 583 votants, il prit place au centre gauche, se prononça, en 1877, contre la dissolution de la Chambre des députés, et soutint le ministère Dufaure.

Il mourut en 1880.


Retour haut de page