Nicolas Bandsept

1818 - 1887

Informations générales
  • Né le 1er février 1818 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)
  • Décédé le 1er décembre 1887 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Bas-Rhin
Groupe
Extrème gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l’Assemblée législative de 1849, né à Strasbourg, le 1er février 1818, mort à Paris le 1er décembre 1887, il était ouvrier cordonnier à Strasbourg, lorsque, aux élections du 13 mai 1849, il fut l'élu des démocrates socialistes du Bas-Rhin, le 10e sur 12, avec 34,472 voix (95,863 votants, 146,942 inscrits).

Il prit place à la Nouvelle Montagne et opina, jusqu'au coup d'état de décembre, avec les représentants de l'extrême gauche. Il se prononça contre l'ordre du jour pur et simple (11 juin 1849) dans l'interpellation Ledru-Rollin sur les affaires d'Italie. Signataire de l'appel aux armes lancé le 13 juin par la Montagne, il ne fut cependant l'objet d'aucune poursuite, vota contre celles qui furent demandées par le gouvernement contre plusieurs de ses collègues, ainsi que contre tous les crédits destinés à l'expédition romaine. Il fut l'adversaire de la loi électorale du 31 mai 1850, comme de la loi Falloux Parieu sur l'enseignement.

Après le coup d'état de L. N. Bonaparte, dont il avait combattu la politique par ses votes, il fut un des 66 représentants républicains que le président expulsa de France par décret spécial. Il passa en Angleterre. Depuis, M. Bandsept s'est tenu à l'écart de la politique.

Date de mise à jour: septembre 2014


Retour haut de page