Médard, Joseph Burgard

1810 - 1892

Informations générales
  • Né le 8 juin 1810 à Wihr-au-val (Haut-Rhin - France)
  • Décédé le 9 décembre 1892 à Ivry-sur-seine (Val-de-Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Haut-Rhin
Groupe
Extrème gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l’Assemblée législative de 1849, né à Wihr-au-Val (Haut-Rhin), le 8 juin 1810, fils de François-Joseph Burgard, notaire, et d'Elisabeth Hubler, il commença ses études au collège de Porentruy, en Suisse, et les continua au collège de Colmar et au petit séminaire de la Chapelle sous Rougemont (Haut-Rhin).

Son père le destinait au barreau; mais il préféra s'engager dans un régiment d'infanterie. Il fit, comme grenadier au 12e de ligne, les campagnes de Belgique en 1831-1832 ; puis la vie de garnison lui ayant déplu, il acheta un remplaçant et rentra dans ses foyers en 1833. « Un mariage d'inclination qu'il contracta quelques années plus tard, mit, dit un biographe, un terme aux erreurs d'une jeunesse assez agitée. »

Conseiller municipal de sa commune natale en 1840, adjoint en 1843, et maire en 1848, M. Burgard se déclara républicain, et, lors des élections à l'Assemblée législative, le 13 mai 1849, fut nommé, le 4e sur 10, par 35,076 voix, représentant du peuple du Haut-Rhin. Il vota avec la gauche avancée, s'opposa à toutes les mesures répressives qui obtinrent l'assentiment de la majorité, combattit la politique de l'Elysée et fut proscrit après le coup d'Etat.

Depuis son retour d'exil, en 1859, et à la suite des événements de 1870-71, M. Burgard a opté pour la nationalité française; il habite aujourd'hui les environs de Paris.


Retour haut de page