Jean, Isaac Balguerie

1771 - 1855

Informations générales
  • Né le 27 mai 1771 à Bordeaux (Gironde - France)
  • Décédé le 15 décembre 1855 à Bordeaux (Gironde - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Gironde
Groupe
Extrême gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Gironde
Groupe
Extrême gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Lointain parent du député Jean Etienne Balguerie, député de 1827 à 1830, né à Bordeaux, le 27 mai 1771 « fils légitime de sieur Jean Pierre Balguerie, négociant et de demoiselle Marguerite Corregeolles », mort à Bordeaux, le 15 décembre 1855, il était négociant.

Libéral comme lui, mais d'une nuance politique plus accentuée, il fut élu aussi, le 17 novembre 1827, député de la Gironde, par le 1er arrondissement électoral (Bordeaux), avec 110 voix sur 168 votants; M. de Gères, député sortant, n'obtint que 52 voix. Il siégea à l'extrême gauche.

Balguerie fut réélu, le 23 juin 1830, par le 3e arrondissement de la Gironde (Blaye), avec 89 voix sur 172 votants, contre 82 à M. Auguste Journu. Il adhéra des premiers, en août 1830, au gouvernement de Louis-Philippe, à qui il prêta serment. Il siégea jusqu'en 1831. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 7 mars 1831.

Son frère, Balguerie-Stuttenberg (1778-1825), s'occupa également d'armements, fonda à Bordeaux, au Havre, etc., plusieurs établissements considérables et contribua à la création de la banque de Bordeaux. Son nom a été donné à une rue de cette ville. Il appartenait, lui aussi, au parti libéral sous la Restauration ; mais il n'accepta jamais de candidature à la Chambre, bien qu'elle lui ait été plusieurs fois offerte.
Date de mise à jour: septembre 2015

Retour haut de page