Charles, Emile Kopp

1817 - 1875

Informations générales
  • Né le 3 mars 1817 à Wasselonne (Bas-Rhin - France)
  • Décédé le 20 novembre 1875 à Zurich (Suisse)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 8 février 1850
Département
Bas-Rhin
Groupe
Montagne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1849, né à Wasselonne (Bas-Rhin) le 3 mars 1817, mort à Zurich (Suisse) le 20 novembre 1875, il était chimiste à Strasbourg.

Les opinions républicaines avancées qu'il manifestait le firent inscrire, le 13 mai 1849, sur la liste du parti démocratique socialiste, et il fut élu représentant du Bas-Rhin à l'Assemblée législative, le 9e sur 12, par 34,546 voix (95,863 votants, 146,942 inscrits). Il appuya l'interpellation de Ledru-Rollin sur les affaires de Rome, signa la protestation et l'appel aux armes des représentants de la Montagne, et, poursuivi de ce chef avec l'autorisation de l'Assemblée, il fut condamné par la Haute-cour de Versailles à la déportation. Cette condamnation fut prononcée par contumace, car M. Kopp s'était réfugié en Suisse, où il résida dès lors.

Rallié plus tard au gouvernement de Napoléon III, il mit son influence dans le Bas-Rhin au service de la candidature officielle de M. Zorn de Bulach au Corps législatif. Il est mort à Zurich en 1875.

Retour haut de page