Louis, Emile Millotte

1810 - 1854

Informations générales
  • Né le 4 juin 1810 à Lure (Haute-Saône - France)
  • Décédé le 17 avril 1854 à Lure (Haute-Saône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Haute-Saône
Groupe
Gauche
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Haute-Saône
Groupe
Républicain

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848 et en 1849, né à Lure (Haute-Saône) le 4 juin 1810, de Sigismond Millotte, procureur impérial, et Pierrette Vigneron, mort à Lure le 17 avril 1854, il entra à l'Ecole polytechnique en 1829, prit part avec ses camarades à la révolution de 1830, et fut décoré de juillet.

Il fit sa carrière dans l'artillerie, où il était parvenu au grade de capitaine, quand il fut élu, le 23 avril 1848, représentant de la Haute-Saône à l'Assemblée constituante, le 3e sur 9, par 54,817 voix. Il fit partie du comité de la marine, et vota:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- contre les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- contre l'expédition de Rome,
- pour la demande de mise en accusation du président et des ministres;

il s'était montré, après l'élection présidentielle du 10 décembre, hostile à la politique de l'Elysée.

Réélu, le 13 mai 1849, par le même département, à l'Assemblée législative, le 3e sur 7, par 30,705 voix (63,844 votants, 98,904 inscrits), il siégea dans la minorité républicaine et quitta la vie politique au coup d'Etat de 1851. Chevalier de la Légion d'honneur, du 15 janvier 1836.

Date de mise à jour: février 2016


Retour haut de page