Edgar, Napoléon, Henri, Ney de la Moscowa

1812 - 1882

Informations générales
  • Né le 12 mars 1812 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 13 octobre 1882 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 3 février 1850 au 2 décembre 1851
Département
Charente
Groupe
Bonapartiste

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 16 août 1857 au 4 septembre 1870

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1850 et sénateur du second Empire, né à Paris le 12 mars 1812, mort à Paris le 13 octobre 1882, frère de Joseph Napoléon Ney qui fut pair de France et de Michel Louis Félix Ney qui fut député en 1846, il entra à l'Ecole de Saint-Cyr, en sortit dans la cavalerie, et servit comme sous-lieutenant au 5e hussards.

Les campagnes de Belgique et d'Afrique lui valurent successivement les grades de lieutenant (1836), de capitaine-adjudant-major (1839), et de chef d'escadron. En décembre 1848, L.-N. Bonaparte, dont il s'était montré le partisan, l'attacha, comme officier d'ordonnance, à sa maison militaire. Puis, M. Ney fut promu lieutenant-colonel (1er mars 1849), et bientôt chargé d'une mission à Rome, auprès du pape. C'est là que le prince-président lui adressa, le 18 avril 1849, la lettre célèbre qui souleva à l'Assemblée de vives discussions, et dans laquelle L.-Napoléon réclamait, comme conditions de la restauration du pouvoir temporel, l'amnistie générale, la sécularisation de l'administration, l'établissement du code Napoléon, et un gouvernement libéral.

Le 3 février 1850, M. Ney fut élu représentant de la Charente à l'Assemblée législative, en remplacement de M. Sazerac de Forge décédé, par 58,750 voix (83,976 votants, 113,446 inscrits), contre 24,297 à M. Babaud-Laribière, ancien représentant républicain. Il prit place à droite, et soutint le gouvernement de l'Elysée. Colonel du 6e régiment de dragons le 7 janvier 1852, aide-de-camp et. premier veneur de l'empereur, général de brigade le 18 mars 1856, il fut promu général de division le 15 août 1863, après avoir pris part à la guerre d'Italie. M. Ney avait été autorisé, à la mort de son frère aîné, à porter le titre de prince de la Moskowa (22 septembre 1857).

Il fut admis au Sénat impérial le 16 août 1857, et défendit constamment le régime impérial; il épousa, en 1869, la comtesse de La Bédoyère. Chevalier de la Légion d'honneur (21 ,juin 1840), officier (2 décembre 1850), commandeur (12 mai 1855). M. Ney de la Moskowa a été retraité, comme général de division, le 17 septembre 1870.



Retour haut de page