Ernest Barbier

1907 - 1995

Informations générales
  • Né le 10 novembre 1907 à Hyères (Var - France)
  • Décédé le 1er juillet 1995 à Hyères (Var - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Cinquième République - Assemblée nationale
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 13 mars 1968 au 30 mai 1968
Département
Var
Groupe
Fédération de la gauche démocrate et socialiste

Biographies

Biographie de la Ve République

BARBIER (Ernest)
Né le 10 novembre 1907 à Hyères (Var)
Décédé le 1er juillet 1995 à Hyères

Député du Var en 1968

Ernest Barbier est né d’un père négociant. Après des études à la faculté de médecine de Lyon, le jeune docteur est nommé médecin à l’hôpital d’Hyères où il exerce pendant quarante ans. Il s’implique dans la vie municipale : président du Hyères Football Club pendant 12 ans, Ernest Barbier est également adjoint au maire de 1965 à 1968 et membre du conseil départemental de l’ordre des médecin du Var. En 1967, le socialiste Julien Cazelles, contrôleur d’Etat en service détaché à la Commission des finances du Sénat et maire de Roquebrune-sur-Argens, lui demande d’être son suppléant dans la 2ème circonscription du Var (Hyères).
Ils affrontent ensemble trois autres candidats et se placent en seconde position du premier tour avec 28,6% des voix derrière le député sortant gaulliste René, Georges Laurin (40,77% des suffrages exprimés) mais devant le communiste Paul Corroti (20,3%) et le candidat du Centre démocrate Jean Salusse (15 %). Au second tour, Julien Cazelles et son suppléant, qui bénéficient du désistement de Paul Corroti, remportent l’élection avec 52,3% des suffrages.
Cependant, le 12 mars 1968, Julien Cazelles décède en cours de mandat à l’âge de 63 ans. Ernest Barbier le remplace à partir du 15 mars. Il s’inscrit au groupe de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste et rejoint la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales en avril 1968. Les événements du mois de mai et la dissolution de l’Assemblée nationale par le général de Gaulle mettent fin à ce très bref mandat. Il ne se représente pas en juin 1968 à l’élection dans la deuxième circonscription du Var remportée, dans le contexte de la « vague gaulliste », par le candidat de l’Union pour le défense de la République Mario Bénard, réélu en 1973.
L’ancien député du Var et ancien médecin chef de l’hôpital d’Hyères s’éteint le 1er juillet 1995 dans sa ville natale d’Hyères. Il était âgé de 88 ans.

Retour haut de page