Jean-Paul Daniélou

1808 - 1857

Informations générales
  • Né le 4 décembre 1808 à Port-louis (Morbihan - France)
  • Décédé le 10 mai 1857 à Guer (Morbihan - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Morbihan
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l’Assemblée constituante de 1848, né à Port-Louis (Morbihan), le 4 décembre 1808, mort à Guer (Morbihan), le 10 mai 1857, il commença ses études à Redon et les termina au collège de Vannes.

Il fut un moment secrétaire de Chateaubriand, enseigna les mathématiques et la physique au petit séminaire de Sainte-Anne (diocèse de Vannes), et, étant entré dans les ordres (1833), fut nommé desservant de Réminiac (1842), et, cinq ans après, curé de Guer (Morbihan).

Il exerçait ce ministère et s'occupait en même temps de minéralogie et de géologie, quand le département du Morbihan le nomma, le 23 avril 1848, représentant à l'Assemblée constituante, le 3e sur 12, par 71 620 voix (105 877 votants, 123 200 inscrits).

L'abbé Daniélou siégea à droite et vota avec les conservateurs monarchistes :
- pour le rétablissement du cautionnement,
- pour les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- pour le rétablissement de la contrainte par corps,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'amendement Grévy,
- pour l'ordre du jour en l'honneur du général Cavaignac,
- contre l'amnistie générale,
- pour l'interdiction des clubs,
- pour les crédits de l'expédition romaine,
- contre l'abolition de l'impôt des boissons.

Il vota avec la gauche (décembre 1848) pour la suppression de l'impôt du sel.

M. Danielou ne fit point partie d'autres législatures.

On a de lui :
- Histoire de la province de Champagne ;
- Histoire et tableau de l'Univers (1837) ;
- Les mœurs chrétiennes au moyen-âge (1841) ;
- Eléments de géologie sacrée (1850), et un certain nombre de brochures politiques.


Retour haut de page