Aimé, Jean-Marie Le Blanc

1813 - 1851

Informations générales
  • Né le 5 novembre 1813 à Lorient (Morbihan - France)
  • Décédé le 4 février 1851 à Auray (Morbihan - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Morbihan
Groupe
Droite légitimiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1848, né à Lorient (Morbihan) le 5 novembre 1813, mort à Auray ( Morbihan) le 4 février 1851, il entra dans les ordres, et professa la rhétorique au petit séminaire de Sainte-Anne d'Auray. Prédicateur estimé, il fut obligé, par raison de santé, de rentrer dans le professorat, et occupa la chaire de mathématiques au petit séminaire.

Le 23 avril 1848, il fut élu représentant du Morbihan à l'Assemblée constituante, le 5e sur 12, par 61 185 voix (105 877 votants, 123 200 inscrits).

Légitimiste comme presque toute la représentation du Morbihan, et membre du comité de l'instruction publique, il vota :

- contre le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- pour la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- pour l'interdiction des clubs,
- pour la campagne de Rome,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Il quitta la vie politique après la session.


Retour haut de page