Gabriel, Timothée Milhoux

1798 - 1862

Informations générales
  • Né le 24 janvier 1798 à Genappe (Belgique)
  • Décédé le 20 avril 1862 à Chaumont (Haute-Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Haute-Marne
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Genappe (Belgique) le 24 janvier 1798, mort à Chaumont (Haute-Marne) le 20 avril 1862, il vint en 1811 se fixer à Chaumont avec sa famille.

Il se fit naturaliser Français après les traités de 1815, fut reçu avocat en 1821, et se fit inscrire au barreau de Chaumont. Il s'occupa aussi de questions agricoles, et fut délégué au congrès de Paris, en 1846 et en 1847, par le comice agricole de Chaumont.

Conseiller de préfecture de la Haute-Marne en 1830, il donna sa démission six mois après, lorsque Dupont (de l'Eure) quitta le pouvoir. Commandant de la garde nationale de Chaumont en 1840, et républicain modéré, il fut élu, le 23 avril 1848, représentant de la Haute-Marne à l'Assemblée constituante, le 6e sur 7, par 30,084 voix (67,200 votants,78,579 inscrits). Il fit partie du comité de l'agriculture, et vota en général avec la droite,

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- pour la proposition Rateau,
- pour l'interdiction des clubs,
- pour l'expédition de Rome,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Il ne fut pas réélu à la Législative et quitta la vie politique.


Retour haut de page