Marie, Louis, Félix Chevrier de Corcelles

1782 - 1855

Informations générales
  • Né le 30 décembre 1782 à Bourg-en-bresse (Ain - France)
  • Décédé le 20 janvier 1855 à Lyon (Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Ain
Groupe
Royalistes modérés
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Ain
Groupe
Royalistes modérés
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Ain
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1827 à 1834, né à Bourg (Ain), le 30 décembre 1782, mort à Lyon (Rhône), le 20 janvier 1855, il était fils de Jean-Félix Chevrier de Corcelles, conseiller du roi, lieutenant en l'élection de Bresse, et de Marie-Barbe-Constance Périer.

Il fit ses études à l'école centrale du département de l'Ain, où il eut pour professeur le savant Ampère, puis se fit recevoir avocat. Peu de temps après, il fut nommé substitut du procureur impérial à Lyon, et, bientôt, appelé à la présidence du tribunal de première instance de Bourg.

Il fit paraître en 1825, un ouvrage de philosophie intitulé : Essai sur les abstractions ; puis il se présenta, le 17 novembre 1827, à la députation.

Elu par le 1er arrondissement de l'Ain (Bourg), avec 136 voix (187 votants, 224 inscrits), contre 50 à M. Dubuisson de la Boulaye, il siégea parmi les royalistes modérés, et fut réélu député le 23 juin 1830, par 149 voix (203 votants, 227 inscrits), contre 53 à M. de La Teyssonnière.

Il prêta serment à Louis Philippe, et ne se montra pas hostile à son gouvernement, après avoir été réélu encore une fois par le 2e collège de l'Ain, le 5 juillet 1831, avec 147 voix sur 180 votants et 223 inscrits, contre 23 à M. de Cormenin.

En 1845, il reçut le titre de président honoraire du tribunal de Bourg.

Conseiller général de l'Ain, fait chevalier de la Légion d'honneur le 31 octobre 1828, il en est devenu officier le 10 avril 1845.

Date de mise à jour: juillet 2013


Retour haut de page