Vincent Cibiel

1797 - 1871

Informations générales
  • Né le 27 décembre 1797 à Villefranche-de-rouergue (Aveyron - France)
  • Décédé le 29 juillet 1871 à Villefranche-de-rouergue (Aveyron - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Aveyron
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Aveyron
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Aveyron
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Aveyron
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1837 à 1848, né à Villefranche (Aveyron), le 27 décembre 1797, mort à Villefranche, le 29 juillet 1871, il était négociant dans cette ville.

Après avoir, dit-on, réalisé à la Bourse de grands bénéfices sur les actions de chemin de fer, conseiller général de l'Aveyron et chevalier de la Légion d'honneur, il fut élu, comme candidat du ministère, le 4 novembre 1837, député du 5e collège de l'Aveyron (Villefranche), par 141 voix (271 votants, 312 inscrits). Il soutint les cabinets Molé et Guizot, et fut réélu: le 2 mars 1839, puis le 9 juillet 1842, par 236 voix (244 votants, 371 inscrits), et le 1er août 1846, par 194 voix (201 votants, 376 inscrits). Jusqu'à la fin du règne il se montra dévoué à la politique du « juste-milieu »; il vota l'indemnité Pritchard (1845) et toutes les propositions gouvernementales.


Retour haut de page