Jacques, Louis, François Delaistre de Tilly

1749 - 1822

Informations générales
  • Né le 15 août 1749 à Semur-en-auxois (Côte-d'Or - France)
  • Décédé le 10 janvier 1822 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 12 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Calvados

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à la Chambre des Cent-Jours, né à Semur (Côte-d'or) le 15 août 1749, mort à Paris le 10 janvier 1822, il suivit la carrière militaire, adhéra aux idées de la Révolution, et parvint en 1792 au grade de colonel de dragons.

Aide de camp de Dumouriez, il fut investi par lui (1793) du commandement de Gertruydenberg, défendit bravement cette place contre l'ennemi, et, après avoir capitulé sur l'ordre exprès de Dumouriez, fut envoyé, comme général en chef, à l'armée des côtes de Cherbourg (novembre 1793). En 1794, il passa comme divisionnaire à l'armée du Nord, puis à celle de Sambre-et-Meuse, fut gouverneur de Bruxelles en 1796, et revint à l'armée de l'Ouest, qu'il commanda en chef pendant seize mois.

M. de Tilly, grand officier de la Légion d'honneur le 11 frimaire an XII, prit part, sous l'Empire, aux guerres d'Autriche, de Prusse, de Pologne et d'Espagne. Chevalier de l'Empire le 4 novembre 1813, il adhéra à la déchéance de Napoléon, et fut nommé par le roi chevalier de Saint-Louis. Aux Cent-Jours, il se rallia à l'empereur, présida le grand collège électoral du Calvados, et fut élu, le 12 mai 1815, représentant de ce collège par 35 voix (68 votants). Il ne parut jamais à la tribune et rentra dans la vie privée après la session. Le 4 septembre 1815, il fut admis à la retraite comme général de division.


Retour haut de page