Henri, Charles, Gaspard Bouret

1752 - 1805

Informations générales
  • Né le 16 juillet 1752 à Riez (Basses-Alpes - France)
  • Décédé le 28 juillet 1805 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 3 juin 1793 au 26 octobre 1795
Département
Basses-Alpes

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

membre de la Convention et député au Conseil des Anciens, né à Riez (Basses-Alpes), le 16 juillet 1752, mort à Paris, le 28 juillet 1805, était homme de loi à Riez. Elu, le 6 septembre 1792, par le département des Basses-Alpes, membre suppléant de la Convention, avec 140 voix sur 277 votants, et admis à siéger comme titulaire le 3 juin 1793, en remplacement de Verdelin, décédé, il fit accorder des secours à plusieurs militaires, fut envoyé en mission avec Legris dans le département du Morbihan, et écrivit de Lorient à la Convention le 3 frimaire an III : « C'est un spectacle bien intéressant pour les représentants du peuple en mission dans les départements maritimes que celui du pavillon ennemi humilié, contraint par nos braves marins à entrer dans nos ports et à y apporter des approvisionnements de tout genre,... etc. » Il devint secrétaire de la Convention.

Bouret avait pris violemment parti contre les Jacobins en thermidor. Chargé d'une nouvelle mission dans le département de la Manche, il en rendit compte en ces termes, le 23 floréal an III : « Mon premier soin, en arrivant dans ce département, a été d'activer l'exécution de votre décret du 21 germinal sur le désarmement des terroristes.. Ces cannibales osaient encore lever une tête insolente et nourrir de coupables espérances, s'exhaler en menaces et comprimer le zèle des vrais amis de la patrie... »

Membre du Conseil des Anciens le 23 vendémiaire an IV, comme ancien conventionnel, Bouret y prit la parole pour appuyer l'annulation des élections de Saint Alban. Il mourut agent général et administrateur de l'Etablissement des aveugles (hospice des Quinze-vingt).


Retour haut de page