Claude, Simon Amat

1761 - 1794

Informations générales
  • Né le 18 mars 1761 à Ribiers (Hautes-Alpes - France)
  • Décédé le 13 septembre 1794 à Ribiers (Hautes-Alpes - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 1er septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Hautes-Alpes
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député des Hautes-Alpes à l'Assemblée législative de 1791, né à Ribiers (Hautes-Alpes), le 18 mars 1761, mort à Ribiers, le 13 septembre 1794, il appartenait à la branche cadette d'une famille noble dès le XIIIe siècle, maintenue dans sa noblesse par arrêt du parlement de Provence de 1382, sous le titre d'Amat du Brusset.

Il acquit une charge de notaire à Ribiers, puis, en 1788, fut député par le bourg de Ribiers à l'assemblée provinciale du Dauphiné à Romans, nommé en 1790 administrateur du département des Hautes-Alpes, et élu député à l'Assemblée législative en 1791, par 143 voix sur 232 votants. Il siégea à droite, prononça quelques discours notamment sur le budget de la marine et des colonies, et après avoir tenté avec quelques-uns de ses collègues de protéger la liberté du roi au 20 juin et au 10 août, crut devoir se mettre en sûreté.

Il reprit le chemin des Hautes-Alpes, vêtu d'une carmagnole et d'un bonnet rouge, avec un sabre en bandoulière, à pied, pour éviter les gardes nationales des villes à traverser. Ce voyage altéra gravement sa santé; rentré à Ribiers en 1793, il mourut l'année suivante d'une maladie de poitrine.


Retour haut de page