Paul, Victor de Sèze

1754 - 1830

Informations générales
  • Né le 15 décembre 1754 à Bordeaux (Gironde - France)
  • Décédé le 1er avril 1830 à Bordeaux (Gironde - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 11 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Bordeaux (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Bordeaux (Gironde) le 15 décembre 1754, mort à Bordeaux le 1er avril 1830, « fils de maître Jean Desèze, avocat à la cour, et de demoiselle Marthe Dufour-Duborgier de Favart », il étudia la médecine à Montpellier, s'y fit recevoir docteur, devint agrégé à la faculté de médecine de Bordeaux et médecin en chef de l'hôpital Saint-André.

L'un des 90 électeurs chargés de nommer les députés du tiers en 1789, il fut de la commission de rédaction des cahiers, et fut élu, le 11 avril 1789, député du tiers aux états généraux par la sénéchaussée de Bordeaux. Il prit plusieurs fois la parole à la Constituante, prêta le serment du Jeu de paume, fut membre, du comité de santé, se montra partisan du veto royal, de l'égalité civile des juifs, de l'abolition des privilèges, mais désapprouva les lois sur les émigrés, la constitution civile du clergé et les atteintes portées aux prérogatives royales.

Professeur d'histoire à l'Ecole centrale de la Gironde, depuis la création (1796) jusqu'au remplacement par le lycée en 1803, il fut alors nommé président du collège électoral de Bordeaux et correspondant de l'Institut, puis, le 20 juillet 1809, professeur de philosophie et doyen de la faculté des lettres de Bordeaux, et recteur de l'académie le 26 août suivant. À la suppression de cette académie en 1816, il garda le titre de recteur honoraire.

Il avait épousé, avant la Révolution, Mlle Caroline de Raymond de Sallegourdes.

Membre de la Société de médecine et de la Société des belles-lettres, sciences et arts de Bordeaux, et inspecteur général honoraire de l'université, M. de Sèze a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels on peut citer :
- Recherches physiologiques et philosophiques sur la sensibilité ou la vie animale (1786) ;
- Opinion de M. de Sèze, député de Bordeaux, sur la sanction royale, lue à la séance du 4 septembre 1790.


Retour haut de page