Louis, François Allard

1734 - 1819

Informations générales
  • Né le 10 mai 1734 à Craon (Mayenne - France)
  • Décédé le 30 juin 1819 à Château-Gonthier (Mayenne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 20 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Anjou (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député du tiers état d'Anjou à l'Assemblée constituante de 1789, né à Craon (Mayenne), le 10 mai 1734, mort à Château-Gontier (Mayenne), le 30 juin 1819, il obtint très jeune encore le titre de docteur en médecine et s'établit à Château-Gontier.

Il se déclara pour la Révolution, et ses habitudes de bienfaisance le firent élire par la sénéchaussée d'Anjou, le 20 mars 1789, député du tiers aux Etat-Généraux.

Dans l'Assemblée constituante il se sépara des plus ardents, et vota contre la Constitution civile du clergé et contre le veto suspensif. Il ne prit, d'ailleurs jamais la parole dans les débats, et son nom n'est mentionné qu'une fois au Moniteur, quand il réclama, à la séance du 5 juillet 1789, pour Château-Gontier, le siège épiscopal de la Mayenne. L'Assemblée l'accorda à la ville de Laval.

Après la session, Allard se retira à Château-Gontier, où il vécut dans la retraite jusqu'à sa mort.


Retour haut de page