Charles, François Goupil de Préfeln

1791 - 1848

Informations générales
  • Né le 24 juin 1791 à Alençon (Orne - France)
  • Décédé le 9 avril 1848 à Caen (Calvados - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Orne
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Orne
Groupe
Majorité conservatrice

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1834 à 1839, né à Alençon (Orne) le 24 juin 1791, mort à Caen (Calvados) le 9 avril 1848, fils de Louis François Alexandre Goupil qui avait siégé au Corps législatif sous l'Empire, licencié en droit et avocat en 1811, docteur en droit de la faculté de Caen en 1812, il entra dans la magistrature impériale et fut nommé, en 1813, conseiller auditeur à la cour de Caen.

Rallié au gouvernement de la Restauration, il devint, en 1818, substitut du procureur général et, l'année d'après, avocat général à la même cour. Il resta en fonctions après la révolution de 1830, et brigua, le 21 juin 1834, les suffrages des électeurs du 4e collège électoral de l'Orne (Gacé), qui l'envoyèrent à la Chambre des députés par 171 voix (309 votants, 404 inscrits), contre 74 à M. Descorches et 60 à M. Gigon-Labertrie.

Il appartint à la majorité conservatrice, vota pour les lois de septembre 1835, et fut réélu, le 4 novembre 1837, par 142 voix (274 votants, 423 inscrits). M. Goupil de Préfeln, fait chevalier de la Légion d'honneur le 6 mai 1838, siégea jusqu'au 2 mars 1839, époque à laquelle il sollicita, sans succès, le renouvellement de son mandat : il n'obtint dans la circonscription de Gacé que 161 voix contre 210 à l'élu, M. Gigon-Labertrie, qui fut deux fois encore son concurrent heureux: le 9 juillet 1842, avec 268 voix contre 148 à M. Goupil de Préfeln, et le 1er août 1846, avec 251 voix contre 126.

M. Goupil de Préfeln se suicida le 9 avril 1848.

Date de mise à jour: janvier 2014

Retour haut de page