Anne, Emmanuel, François, Georges de Crussol d'Amboise

1726 - 1794

Informations générales
  • Né le 30 mai 1726 à Aurillac (Cantal - France)
  • Décédé le 26 juillet 1794 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 27 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Poitiers (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée constituante de 1789, né à Aurillac (Cantal), le 30 mai 1726, mort à Paris le 26 juillet 1794, il était lieutenant général dans les armées du roi, et exerçait un commandement en Normandie au moment de la Révolution.

Le 27 mars 1789, Anne de Crussol d'Amboise fut élu par la sénéchaussée du Poitou député de la noblesse aux états généraux. Il prit place à droite, et fut parmi les plus ardents défenseurs de l'ancien régime.

Lors du vote de la Constitution de 1791, à la séance du 8 août, il protesta contre la disposition qui abolissait « irrévocablement » la noblesse, la pairie, les distinctions héréditaires, etc. et dit :
« Je déclare ne point prendre part à la délibération, pour être conséquent aux principes que j'ai toujours eus sur la noblesse... »

Arrêté et incarcéré en 1793, il fut traduit devant le tribunal révolutionnaire, condamné à mort et exécuté (1794).

L'extrait du jugement le désigne ainsi : « A.-E.-F.-G. Crussol d'Amboise, âgé de soixante-sept ans, né à Aurillac, ex-marquis, ex-commandant de la ci-devant Normandie, ex-constituant, rue de Sèvres, convaincu de s'être rendu l'ennemi du peuple en prenant part aux conspirations et complots de Capet et de sa famille, en assassinant le peuple pour défendre la royauté, en entretenant des intelligences avec les ennemis de la République ou leur fournissant des secours, etc... »


Retour haut de page