Philippe, Jacques Herwyn

1750 - 1836

Informations générales
  • Né le 13 juin 1750 à Hondschoote (Nord - France)
  • Décédé le 24 mars 1836 à Furnes (Belgique)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 18 février 1807 au 4 juin 1814
Département
Départements de l'Empire français aujourd'hui en Belgique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député au Corps législatif de 1807 à 1814, né à Hondschoote (Nord) le 13 juin 1750, mort à Fumes (Belgique) le 24 mars 1836, « fils du sieur Augustin Dominique Herwyn, premier échevin de Hondschoote, et de dame Marie-Corneille Van-Loo, » appartenait à une ancienne famille de magistrats. Il devint, sous la Révolution, président de l'administration centrale de la Lys, puis, sous le Consulat, sous-préfet de l'arrondissement de Furnes, et, le 18 février 1807, fut désigné par le Sénat conservateur pour représenter au Corps législatif le département de la Lys : ce mandat lui fut renouvelé le 6 janvier 1813. Herwyn se signala particuliérement par une entreprise d'utilité publique des plus recommandables, De concert avec son frère, Herwyn de Névèle (V. plus bas), il commença, en 1780, le dessèchement de trois mille arpents de marais, qu'il mit successivement en culture, entre Dunkerque et Fumes. Baron de l'Empire du 5 août 1812.

Retour haut de page