Henri, Pascal de Rochegude

1741 - 1834

Informations générales
  • Né le 18 décembre 1741 à Albi (Tarn - France)
  • Décédé le 16 mars 1834 à Albi (Tarn - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 10 février 1790 au 30 septembre 1791
Baillage
Carcassonne (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Noblesse
Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 6 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Tarn
Groupe
Droite
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 15 octobre 1795 au 1er avril 1797
Département
Somme
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, membre de la Convention, né à Albi (Tarn) le 18 décembre 1741, mort à Albi le 16 mars 1834, « fils de noble Pascal, seigneur de Rochegude, et de dame Rose de Caubettes », il appartint à la marine du roi, et parvint au grade de capitaine de vaisseau.

Elu, le 26 mars 1789, député suppléant de la noblesse aux Etats généraux par la sénéchaussée de Carcassonne, il fut admis à siéger, le 10 février 1799, en remplacement de M. de Badens démissionnaire.

Il opina avec les réformateurs les plus modérés, et fut réélu, le 6 septembre 1792, député du Tarn à la Convention nationale, le 8e sur 9, par 213 voix (418 votants). M. de Rochegude opina avec la droite « pour la détention et le bannissement de Louis XVI », fut menacé en 1793 de poursuites auxquelles il échappa, s'occupa de linguistique avec Raynouard, et représenta (23 vendémiaire an IV), au Conseil des Cinq-Cents, le département de la Somme, qui lui avait donné 191 voix (315 votants). Il appartint à cette assemblée jusqu'en l'an V, fut promu contre-amiral, et ayant pris sa retraite, passa les dernières années de sa vie à Albi.

Il légua à sa ville natale la riche bibliothèque qu'il y avait formée, et un capital de 30 000 fr. pour assurer le traitement du bibliothécaire.


Retour haut de page