Vincent, Samuel Billette de Villeroche

1729 - 1811

Informations générales
  • Né le 10 octobre 1729 à Quimperlé (Finistère - France)
  • Décédé le 18 septembre 1811 à Quimperlé (Finistère - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 10 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Carhaix, Châteaulin et Quimperlé (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée constituante de 1789, né à Quimperlé (Finistère), le 10 octobre 1729, mort à Quimperlé, le 18 septembre 1811, il appartenait à une des plus anciennes familles de Quimperlé. son grand-père, Samuel Billette, sénéchal de Carnouët et procureur fiscal de l'abbaye de Sainte-Croix, avait été maire de Quimperlé et député par cette ville aux Etats de Bretagne tenus à Nantes en 1681. Son père, « noble homme Vincent-Samuel Billette de Villeroche », était changeur du roi, c'est-à-dire banquier dans la même localité, et à la tête d'une fortune assez considérable.

Le futur député aux Etat généraux fit ses études à Paris, au collège Louis-le-Grand, puis entra dans les agences de la Compagnie des Indes, accomplit trois voyages en Extrême-Orient, en qualité de subrécargue ou représentant officiel de la Compagnie, prenant rang immédiatement après le capitaine, et, de retour à Quimperlé, prit la direction d'une manufacture de cuirs.

Maire de sa ville natale de 1768 à 1772, il fut choisi par le tiers état de la sénéchaussée de Carhaix, convoqué le 10 avril 1789, pour le représenter aux Etats généraux. Il avait 59 ans, et c'était un des doyens de la députation bretonne. Il vota avec la majorité de l'Assemblée constituante, et approuva la constitution civile du clergé. Son nom ne figure dans aucun procès-verbal des séances; on sait seulement qu'il fit partie, le 8 octobre 1789, de la députation de cinquante membres, chargée d'accompagner le roi dans son voyage à Paris.

Rentré à Quimperlé après l'expiration de son mandat, il n'accepta point de fonctions publiques, et reprit, avec le dernier de ses fils,- il en avait dix, - la direction de sa maison de banque et de commerce. Sous le Consulat, Billette de Villeroche devint membre du conseil général du Finistère. Il figura sur la liste des notables de l'arrondissement de Quimperlé arrêtée le 9 vendémiaire an X (27 novembre 1801), avec deux de ses fils, l'un âgé de 36 ans, receveur particulier des finances à Quimperlé et conseiller d'arrondissement, l'autre, âgé de 23 ans, qualifié simplement de propriétaire.


Retour haut de page