Jean-Baptiste, Etienne Garnier

1756 - 1817

Informations générales
  • Né le 20 novembre 1756 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 24 octobre 1817 à Versailles (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 16 mai 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Paris-Ville (Type : Ville)
Groupe
Tiers-Etat
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 8 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Seine
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, représentant aux Cent-Jours, né à Paris le 20 novembre 1756 de Me Louis Etienne Garnier, avocat au Parlement, conseiller du Roi, expéditionnaire de Cour de Rome et de la légation d'Avignon et de dame Marie Françoise Morin, mort à Versailles le 24 octobre 1817, il était conseiller du roi au Châtelet, lorsqu'il fut élu, le 16 mai 1789, député du tiers aux Etats-Généraux par la ville de Paris.

Il siégea dans la majorité réformatrice de l'Assemblée constituante, se tint à l'écart après la session, et fut nommé, le 8 nivôse an VIII, administrateur de Seine-et-Oise, puis, le 2 ventôse, préfet du département de Jemmapes, le 26 ventôse suivant commissaire du département de la Seine, en l'an XI secrétaire du conseil des Arts et du Commerce, et en l'an XII candidat au Sénat conservateur par le collège de Jemmapes.

Membre de la Légion d'honneur (25 prairial an XII) il devint, le 3 nivôse an XIII, greffier à la cour impériale, le 30 août 1806 commissaire de la comptabilité de l'empire, le 28 septembre 1807 procureur-général à la cour des comptes, fut créé, le 21 novembre 1810, chevalier de l'Empire, et baron le 28 avril 1813.

Dévoué à la Restauration, il fut nommé par Louis XVIII, le 17 octobre 1814, officier de la Légion d'honneur. Il signa, le 27 mars 1815, pendant les Cent-Jours, l'adresse de la cour des Comptes à Napoléon, et, le 8 mai 1815, fut élu à la Chambre des représentants par le 2e arrondissement électoral de Paris avec 48 voix sur 66 votants et 137 inscrits. Il fut admis à la retraite en 1816, et mourut un an après.

Date de mise à jour: mai 2017

Retour haut de page