Claude Jacquemard

1739 - 1796

Informations générales
  • Né le 1er avril 1739 à Vaucouleurs (Meuse - France)
  • Décédé le 5 janvier 1796 à Schwaningen (Allemagne)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 19 avril 1790 au 30 septembre 1791
Baillage
Anjou - Angers - Tours (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Clergé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Vaucouleurs (Meuse) le 1er avril 1739, mort au château de Schwannau (Bavière) le 5 janvier 1796, il fit ses études à Paris, où il devint professeur de philosophie, alla ensuite au collège de la Flèche enseigner les mathématiques, et, en 1753, fut nommé par M. de Lorry au riche prieuré de Brissarthe (Maine-et-Loire). C'est en cette qualité qu'il fut élu député suppléant du clergé aux Etats généraux par la sénéchaussée d'Anjou, le 27 mars 1789.

Admis à siéger en remplacement de M. Chatizel démissionnaire, le 19 avril 1790, au moment où il venait de publier Adresse sans fadeur à l'Assemblée nationale, il vota pour l'augmentation du traitement des curés de campagne (juin 1790), en disant que « le bonheur pour le prêtre n'est pas possible sans les faveurs de la fortune », combattit la réunion du comtat Venaissin à la France et la constitution civile du clergé.

Ayant refusé de prêter le serment civique, il passa en Allemagne où il mourut, directeur d'un journal littéraire assez estimé. Un biographe lui attribue une pièce licencieuse intitulée Bouquet à Lucrèce.

Retour haut de page