Jean-Baptiste Grenier

1753 - 1838

Informations générales
  • Né le 21 avril 1753 à Brioude (Haute-Loire - France)
  • Décédé le 26 mars 1838 à Brioude (Haute-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 26 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Riom (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 1er juillet 1804 au 1er juillet 1810
Département
Haute-Loire

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, et au Corps législatif de l'an XII à 1810, né à Brioude (Haute-Loire) le 21 avril 1753, mort à Riom (Puy-de-Dôme) le 26 mars 1838, « fils de Claude Grenier, marchand épicier, et de Marguerite Solot, ses père et mère, » il était avocat avant la Révolution, et secrétaire de l'administration provinciale.

Elu, le 26 mars 1789, député du tiers aux Etats-Généraux, par la sénéchaussée de Riom, avec 172 voix, il se fit peu remarquer dans l'Assemblée constituante.

Il devint ensuite commissaire du gouvernement près le tribunal de Brioude; suspect en 1793 et 1794, il ne fut rappelé aux fonctions publiques qu'après le coup d'Etat du 18 brumaire; le 3 floréal an VIII, J.-B. Grenier fut nommé sous-préfet de Brioude.

Partisan du gouvernement consulaire et impérial, il fut élu (29 thermidor an XII), par le Sénat conservateur, député de la Haute-Loire au Corps législatif, où il siégea jusqu'en 1810.



Retour haut de page