Michel, Claude Pellissier de Féligonde

1765 - 1853

Informations générales
  • Né le 15 mai 1765 à Clermont-ferrand (Puy-de-Dôme - France)
  • Décédé le 22 février 1853 à Clermont-ferrand (Puy-de-Dôme - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 5 novembre 1827
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Extrême-droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Extrême-droite
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 14 août 1830
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Extrême-droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816, et de 1824 à 1830, né à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dome) le 15 mai 1765 « fils légitime de Me Michel Pellissier écuyer seigneur de Féligonde et de Dame Catherine Jeanne Elizabeth Dufour de Villeneuve », mort à Clermont-Ferrand le 22 février 1853, propriétaire dans cette ville, il fut élu pour la première fois, le 22 août 1815, par 128 voix sur 230 votants et 287 inscrits, député du Puy-de-Dôme, au collège de département.

Il siégea dans la majorité de la Chambre introuvable. Il fut encore réélu député, le 6 mars 1824, par le même collège, avec 192 voix (240 votants et 303 inscrits), puis, le 24 novembre 1827, avec 135 voix (208 votants et 265 inscrits), et, le 3 juillet 1830, par 153 voix (252 votants, 275 inscrits).

Il siégea à l'extrême droite, dans la contre-opposition royaliste, soutint le ministère Polignac, et, fidèle à la branche aînée, donna sa démission de député après les journées de juillet. Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur le 19 mai 1825.

Date de mise à jour: octobre 2013

Retour haut de page