Joseph Becker

1743 - 1812

Informations générales
  • Né le 25 février 1743 à Saint-avold (Moselle - France)
  • Décédé le 14 février 1812 à Saint-avold (Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 8 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Moselle
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Anciens, né à Saint- Avold (Moselle), le 25 février 1743, mort à Saint-Avold le 14 février 1812, il était homme de loi avant la Révolution, devint juge de paix du canton de Saint-Avold en 1790, puis administrateur du département de la Moselle, et fut élu membre de la Convention par ce département, le 8 septembre 1792, à la pluralité des voix sur 338 votants.

Siégeant parmi les modérés, il dit dans le procès de Louis XVI, au 3e appel nominal : « Ni les menaces dont cette tribune a retenti, ni cette crainte puérile dont on a cherché à nous environner, ne me feront trahir mon sentiment. Je vote pour la réclusion. » Il se prononça aussi pour le sursis. Quoique membre du Comité des décrets, il ne parut plus à la tribune, même comme rapporteur, et, après le 9 thermidor, fut envoyé à Landau avec la mission de réprimer les terroristes; il fit même rentrer prés de dix mille émigrés qui avaient fui devant les menaces de Lebas et de Saint-Just.

Elu par la Moselle au Conseil des Anciens, le 23 vendémiaire an IV, il en sortit en 1798, et se montra favorable au 18 brumaire ; le gouvernement impérial le nomma percepteur en 1804.

Date de mise à jour: février 2013


Retour haut de page