Barthélemy, Jean de Riberolles

1787 - 1859

Informations générales
  • Né le 4 février 1787 à Thiers (Puy-de-Dôme - France)
  • Décédé le 23 mars 1859 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Minorité libérale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Puy-de-Dôme
Groupe
Minorité libérale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1827 à 1831, né à Thiers (Puy-de-Dôme) le 4 février 1787, mort à Paris le 23 mars 1859, fils de Gilbert de Ribérolles qui avait été député du tiers aux Etats-Généraux, il fit ses études au collège de Juilly, son droit à Paris et entra, en 1810, au conseil d'Etat.

D'abord attaché au conseil des prises, il passa en 1818 à la cour des Comptes, dont il devint conseiller-maître en 1827, et fut élu, le 24 novembre 1827, député du 4e arrondissement électoral du Puy-de-Dôme (Ambert), par 91 voix (171 votants, 233 inscrits), contre 78 à M. Molin. Il échoua dans le même collège, le 23 juin 1830, avec 78 voix contre 105 à l'élu, M. Anisson-Duperron, mais fut réélu le 3 juillet suivant, dans le grand collège du département, par 130 voix (252 votants, 275 inscrits).

Partisan du ministère Martignac, il soutint diverses propositions libérales, repoussa cependant l'Adresse des 221 et, sous le gouvernement de juillet, la mise en accusation des anciens ministres de Charles X.

Sorti de la Chambre en 1831, il reprit ses fonctions à la cour des Comptes, devint officier de la Légion d'honneur en mai 1837, et fut admis à la retraite, comme conseiller-maître à la cour des Comptes, le 5 février 1859.


Retour haut de page