Jean, André Barthélemy

1742 - 1817

Informations générales
  • Né le 23 septembre 1742 à Le Puy-en-Velay (Haute-Loire - France)
  • Décédé le 1er octobre 1817 à Chaspinhac (Haute-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 6 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Haute-Loire
Groupe
Montagne
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 14 octobre 1795 au 26 décembre 1799
Département
Haute-Loire
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Cinq-Cents, né au Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 23 septembre 1742, mort à Chaspinhac (Haute-Loire) le 1er octobre 1817, il était avocat au Puy au moment de la Révolution dont il adopta les idées avec ardeur; il s'enrôla dans les canonniers volontaires du Puy, où il passa lieutenant.

Elu membre de la Convention, le 6 septembre 1792, il ne prit la parole qu'une seule fois, dans le procès de Louis XVI, pour dire : « Je vote la mort! »

Quelques mois après, il fut nommé membre du Directoire de la Haute-Loire, et, le 22 vendémiaire an IV, élu de nouveau, par le même département, au Conseil des Cinq-Cents, avec 173 voix sur 177 votants.

En février 1815, il donna une preuve de dévouement au gouvernement royal, en poursuivant, dans une forêt, à la tête d'une troupe de paysans, des voleurs qui s'étaient emparés de la caisse d'un receveur particulier, « crime d'autant plus grand, disait-il, que le roi a besoin d'argent pour satisfaire aux dépenses publiques. »

Atteint par la loi du 12 janvier 1816 contre les régicides, il alla en Suisse, puis en Autriche, et rentra en France, en novembre 1816, sans être inquiété. (Arch. nat. F 7. 6710.)


Retour haut de page