Jacques Frémanger

1761 - 1806

Informations générales
  • Né le 8 mai 1761 à Ivry-la-Bataille (Eure - France)
  • Décédé le 24 avril 1806 à Versailles (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 7 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Eure-et-Loir
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

membre de la Convention, date de naissance inconnue, mort en 1807, était avant 1789 huissier à Senonches. Il remplissait les fonctions de procureur-syndic du district de Dreux, lorsqu'il fut élu, le 7 septembre 1792, par le département d'Eure-et-Loir, le 9e et dernier, avec 187 voix sur 350 votants, membre de la Convention. Dans le procès du roi, il vota la mort sans appel ni sursis. Chargé pendant quelque temps des approvisionnements de Paris, il s'acquitta avec zèle de cette mission. Envoyé dans le Calvados, il ferma toutes les églises, et écrivit à la Convention le 28 février 1794: « Les colitichets romains disparaissent et prennent leur volée vers le Tibre; on ne vit jamais tant de saints voyager. » La Société des Jacobins, dont il faisait partie, le traduisit à sa barre quelque temps après, comme suspect de modérantisme; mais il se justifia et fut maintenu, après avoir subi l'épreuve d'un « scrutin épuratoire ». L'année suivante, lors des troubles de prairial an IV, il fut arrêté dans Paris par des sectionnaires du quartier Montreuil; mais ses amis le délivrèrent et le ramenèrent à la Convention. Envoyé en mission au Havre (août 1795), il sut maintenir l'ordre dans la ville avec l'aide du général Huet, remplit une autre mission à Nantes, et, après la session conventionnelle, fut nommé messager d'Etat du Conseil des Anciens. Il exerçait les mêmes fonctions auprès du Corps législatif Impérial, lorsqu'il mourut (1807).

Retour haut de page