Jean, Charles, Gabriel Danse

1788 - 1863

Informations générales
  • Né le 29 juin 1788 à Beauvais (Oise - France)
  • Décédé le 5 septembre 1863 à Beauvais (Oise - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Oise
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Oise
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Oise
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Oise
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1842, né à Beauvais (Oise), le 29 juin 1788 « du légitime mariage de Mr. Jean Charles Danse, écuyer, Conseiller du Roy au baillage de cette ville et de De. Marie Margueritte Renault », mort à Beauvais, le 5 septembre 1863, il suivit la même carrière, et entra, en 1813 dans la magistrature, comme conseiller auditeur à la cour impériale d'Amiens.

Juge au tribunal civil de Beauvais de 1816 à 1834, époque à laquelle il fut promu vice-président au même siége, il brigua avec succès, le 5 juillet 1831, les suffrages des électeurs du 1er collège de l'Oise, que son père avait précédemment représenté. Elu député par 156 voix contre 74 à M. Marquis (236 votants, 275 inscrits), il vota avec les conservateurs et n'eut qu'un rôle parlementaire peu important.

En 1833, il devint conseiller-général de l'Oise, et fut réélu député : le 21 juin 1834, par 152 voix (244 votants, 305 inscrits), contre 86 à M. Marquis : le 4 novembre 1837, par 180 voix (352 votants, 395 inscrits), contre 172 à M. de Mornay, et le 2 mars 1839, par 200 voix (356 votants, 380 inscrits), contre 156 à M. de Mornay. Il appartint jusqu'en 1842 à la majorité ministérielle de la Chambre.

Chevalier de le Légion d'honneur en 1835, il fut promu président au tribunal de Beauvais en 1847. La révolution de 1848 le suspendit de ses fonctions; mais M. Danse y fut réintégré peu après, et ne fut admis à la retraite que le 20 juillet 1858.

Date de mise à jour: juillet 2013

Retour haut de page