Michel, René Maupetit

1742 - 1831

Informations générales
  • Né le 18 janvier 1742 à Claye (Seine-et-Marne - France)
  • Décédé le 31 mars 1831 à Laval (Mayenne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Le Mans - Tours (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 4 juin 1814
Département
Mayenne
Groupe
Bonapartiste
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Mayenne
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 12 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Mayenne
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Anciens et au Corps législatif, représentant à la Chambre des Cent-Jours, né à Claye (Seine-et-Marne) le 18 janvier 1742, mort à Laval (Mayenne) le 31 mars 1831, « fils de maître Michel Maupetit, notaire royal à Claye, et de Marguerite Sollier », il était avocat fiscal du duché de Mayenne avant la Révolution.

Le 25 mars 1789, il fut élu député du tiers aux Etats généraux par la sénéchaussée du Maine. Gravement malade le 20 juin 1789, il se fit transporter à la salle du Jeu de paume dans une chaise à porteurs, pour prêter le serment. Il prit la parole sur la fixation du siège épiscopal de la Mayenne.

Rentré dans la vie privée après la session, il revint au parlement après l'établissement de la Constitution de l'an III.

Elu député de la Mayenne au Conseil des Anciens, le 23 vendémiaire an IV, avec 72 voix (131 votants), et réélu au même Conseil, le 23 germinal an VII, il fut nommé secrétaire de l'Assemblée.

Rallié au 18 brumaire, il fut choisi par le Sénat conservateur, le 4 nivôse an VIII, comme député de la Mayenne au nouveau Corps législatif. Le 11 messidor an VIII, il souscrivit pour une somme de 25 francs au monument à élever à la mémoire du général Desaix.

Le Sénat lui renouvela son mandat législatif le 1er mars 1809 : il était, depuis le 12 pluviôse an XII, secrétaire général de la préfecture de la Mayenne.

Le collège de ce département le choisit, le 12 mai 1815, pour représentant à la Chambre des Cent-Jours, par 76 voix (105 votants, 242 inscrits).

Son grand âge (74 ans) ne lui permit pas de faire partie d'autres assemblées.


Retour haut de page