Jean, Dominique Blanqui

1757 - 1832

Informations générales
  • Né le 23 avril 1757 à Drap (Alpes-Maritimes - France)
  • Décédé le 31 mai 1832 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 23 mai 1793 au 26 octobre 1795
Département
Alpes-Maritimes
Groupe
Girondins
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 26 octobre 1795 au 20 mai 1797
Département
Alpes-Maritimes
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Cinq-Cents, né à Drap (Alpes-Maritimes), le 24 avril 1757, mort à Paris, le 31 mai 1832, il était, avant la Révolution, manufacturier en cuirs et également homme de lettres, et fut élu, en septembre 1792, membre de la Convention par le département des Alpes-Maritimes.

Partisan des Girondins, il signa la protestation du 6 juin 1793 contre la journée du 31 mai, et fut au nombre des 73 députés décrétés d'arrestation, le 3 octobre, sur le l'apport d'Amar. Blanqui, dans Mon angoisse de dix mois (1794), raconte que les conventionnels qui, comme lui, furent arrêtés séance tenante, furent enfermés « dans le réduit qui donne entrée aux latrines », où ils restèrent jusqu'à la nuit, puis furent transférés au corps de garde du Palais-National. À 2 heures du matin, on les conduisit à la chambre d'arrêt de l'Hôtel de Ville, et, le lendemain, à la Force, au 6e étage, dans une chambre sans air, et n'ayant pour tout meuble que le baquet destiné aux usages communs. On les installa un peu moins sommairement par la suite, et on leur fit payer 22 par mois pour frais de logement.

Blanqui fut remis en liberté après le 9 thermidor, réintégré comme conventionnel eu juillet 1795, et fit partie, le 4 brumaire an IV, des conventionnels qui entrèrent au Conseil des Cinq-Cents ; il y resta jusqu'en 1797, et, s'étant montré favorable au coup d'Etat de brumaire, fut nommé le 5 floréal an VIII, sous-préfet de Puget-Théniers.


Retour haut de page