Paul, Augustin Caillat

1874 - 1947

Informations générales
  • Né le 2 octobre 1874 à Gap (Hautes-Alpes - France)
  • Décédé le 21 avril 1947 à Meknes (Maroc)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIe législature
Mandat
Du 16 novembre 1919 au 31 mai 1924
Département
Hautes-Alpes
Groupe
Non inscrit

Biographies

Né le 2 octobre 1874 à Gap (Hautes-Alpes), mort le 21 avril 1947 à Meknès (Maroc). Député des Hautes-Alpes de 1919 à 1924.

Banquier à Gap, dont il était maire ; conseiller général des Hautes-Alpes, Paul Caillat fut élu député aux élections législatives du 16 novembre 1919 qui devaient amener à la Chambre une majorité d'union nationale. Deuxième de la liste de « concorde républicaine », où il représentait une fraction dissidente du parti radical-socialiste, il obtint une moyenne de 9.555 voix et passa à la majorité absolue.

Il ne prit qu'une part réduite aux travaux de la Chambre, où il fit partie des Commissions de l'administration générale et des comptes définitifs, mais sans s'inscrire à un groupe parlementaire. En 1920 et en 1921, il intervint dans des discussions concernant les budgets de l'instruction publique et des forces hydrauliques. En 1920 et en 1922, il déposa des propositions de loi tendant respectivement à la création d'une Caisse nationale d'avances aux communes et à l'obtention de crédits extraordinaires en faveur de victimes d'orages dans son département.

Au renouvellement législatif de 1924, la liste sur laquelle il figurait en première place, en compagnie de MM. Maurice Petsche et Pierre Cot, fut battue à la majorité absolue par celle du Cartel des gauches.

Il se retira alors à Meknès pour administrer les propriétés qu'il possédait au Maroc, et mourut dans cette ville en 1947.

Commandant de réserve, il était Chevalier de la Légion d'honneur, décoré de la Croix de guerre 1914-1918 et Officier de l'Instruction publique, du Mérite social et du Ouissam Alaouite.




Né le 2 octobre 1874 à Gap (Hautes-Alpes)
Décédé le 21 avril 1947 à Meknes (Maroc)

Député des Hautes-Alpes de 1919 à 1924

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome III, p. 834)

Retiré à Meknes, après son échec électoral de 1924, Paul Caillat y meurt, à l'âge de 72 ans, le 21 avril 1947.


Retour haut de page