René, Urbain, Pierre, Charles, Félix Enjubault de la Roche

1737 - 1794

Informations générales
  • Né le 18 mai 1737 à Laval (Mayenne - France)
  • Décédé le 27 janvier 1794 à Laval (Mayenne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 22 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Le Mans - Tours (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Laval (Mayenne) le 18 mai 1737, exécuté à Laval le 27 janvier 1794, il était juge ordinaire du comté-pairie de Laval.

Député du tiers aux Etats généraux, le 25 mars 1789, pour la sénéchaussée du Maine, il fit partie de la majorité de la Constituante et fit, en 1790, un rapport sur la dépense de la maison des princes et sur l'apanage des fils de France : il proposa de ne plus accorder d'apanages, de supprimer les anciens, et de pourvoir, par une pension, à l'indemnité et au traitement des princes apanagistes. Il obtint le vote d'un décret pour l'exploitation des forêts des apanagistes, rédigea un rapport et un décret sur la législation domaniale, et présenta un code général sur cet objet. Il fut encore l'auteur d'un rapport (1791) touchant la réunion à la France du pays de Dombes.

Après la session, il fut nommé président du tribunal de Laval ; mais devenu suspect de fédéralisme sous la Terreur, il s'enfuit de Laval à Rennes ; il avait demandé un sauf-conduit au représentant Esnue-Lavallée ; celui-ci le fit monter dans sa voiture, mais, arrivé à Rennes, le livra aux gendarmes (Moniteur des 10 et 29 mai 1795) ; on le ramena à Laval, où il passa en jugement. Condamné à mort, Enjubault fut exécuté le même jour que le prince de Talmont, dont il avait été l'intendant.

Date de mise à jour: août 2018


Retour haut de page