Jacques, Maurice Gaudin

1735 - 1810

Informations générales
  • Né le 17 août 1735 à Les sables-d'olonne (Vendée - France)
  • Décédé le 30 novembre 1810 à La rochelle (Charente-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 4 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Vendée
Groupe
Majorité réformatrice

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée législative de 1791, né aux Sables-d'Olonne (Vendée) le 17 août 1735, mort à la Rochelle le 30 novembre 1810, il entra chez les pères de l'Oratoire, devint vicaire général de l'évêque de Mariana (Corse) et conseiller élève au conseil souverain de cette île.

De retour aux Sables, il fut nommé curé de la ville, et ayant publié, en 1781, les Inconvénients du célibat des prêtres, il fut nommé grand vicaire de l'évêque constitutionnel de Luçon, et se trouva ainsi désigné, le 4 septembre 1791, aux suffrages des électeurs de la Vendée pour l'Assemblée législative, où il fut élu (6 septembre 1791), le 9 et dernier, par 150 voix sur 231 votants. Il y marqua peu, et y fit un rapport sur les congrégations religieuses concluant à leur suppression.

Après le coup d'Etat du 18 brumaire, Gaudin, qui avait quitté la carrière ecclésiastique, fut nommé juge à la Rochelle ; à sa mort, Gaudin était bibliothécaire à la Rochelle et correspondant de l'Institut.

On a de lui :
- les Mémoires du marquis de Montrose, traduits de l'anglais (1768) ;
- Voyage en Corse (1788) ;
- Gulistan ou le jardin des Roses, traduit du persan (1789) ;
- Essai historique sur la législation de la Perse (1791) ;
- Avis à mon fils âgé de sept ans (1805), etc.

Il avait aussi composé un opéra-comique, le Racoleur, qui fut joue en 1805, dans les salons de Mme Dupont, des contes en vers très grivois imités du Décaméron et de La Fontaine, et des vers satiriques contre la municipalité des Sables-d'Olonne.

Retour haut de page