Louis, François, Charles, Florimond de Vogüé

1769 - 1839

Informations générales
  • Né le 25 août 1769 à Tresques (Gard - France)
  • Décédé le 21 mai 1839 à Montpellier (Hérault - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Gard
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 16 mai 1818
Département
Gard
Groupe
Majorité ministérielle/Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 17 août 1822
Département
Gard
Groupe
Majorité ministérielle/Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1822 au 23 décembre 1823
Département
Gard
Groupe
Majorité ministérielle/Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1818 et de 1820 à 1823, et pair de France, né à Tresques (Gard) le 25 août 1769, mort à Montpellier (Hérault) le 21 mai 1839, il émigra avec sa famille en 1792 et ne rentra en France qu'avec les Bourbons, qui le nommèrent maréchal de camp en 1814.

Durant les Cent-Jours, il chercha à rejoindre l'armée du duc d'Angoulême, et organisa, pour combattre « l'usurpateur », un corps de Royal-Miquelets qui se fit remarquer surtout par sa voracité et ne fut prêt à entrer en campagne qu'après Waterloo.

Successivement élu député du grand collège du Gard :
- le 22 août 1815, par 75 voix (149 votants, 262 inscrits) ;
- le 4 octobre 1816, par 136 voix (191 votants, 305 inscrits) ;
- le 13 novembre 1820, par 157 voix (272 votants, 307 inscrits) ;
- le 13 novembre 1822, dans le 3e arrondissement électoral du Gard (Uzès), par 169 voix (226 votants, 300 inscrits), contre 49 à M. de Chabaud-Latour.

M. de Vogüé fit partie de la majorité de la Chambre introuvable; il siégea ensuite à droite, et vota contre la loi sur le recrutement.

Nommé pair de France le 23 décembre 1823, il continua de figurer dans la majorité, et prêta serment au gouvernement de Louis-Philippe.

Date de mise à jour: juin 2015

Retour haut de page