Joseph, François Tochon

1772 - 1820

Informations générales
  • Né le 4 novembre 1772 à Annecy (Haute-Savoie - France)
  • Décédé le 19 août 1820 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Mont-Blanc
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816, né au château de Mez près d'Annecy (Savoie) le 4 novembre 1772, mort à Paris le 19 août 1820, fils d'un magistrat, il fut reçu docteur en droit à l'Université de Turin (1792).

Lors de la réunion de la Savoie à la France, il dut prendre du service, fut employé à l'état-major de l'armée des Alpes, se distingua à Saorgio et à Loano, obtint le grade de capitaine et rentra dans ses foyers en 1797.

L'année suivante, étant aux eaux d'Aix, la découverte de quelques vieilles médailles lui révéla sa véritable vocation. Il voyagea alors en Italie, réunit une belle collection de bronzes, de médailles, de poteries anciennes, et rentra en France en 1800.

Elu, le 22 août 1815, député du grand collège du Mont-Blanc, par 59 voix (109 votants, 158 inscrits), il siégea silencieusement dans la majorité de la Chambre introuvable, et cessa de siéger à la fin de novembre, quand la Savoie fut enlevée à la France.

Membre, en 1816, de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, en remplacement de Guinguené, il vendit l'année suivante ses collections à l'Etat qui les fit entrer au Musée du Louvre. Il était membre non résidant de l'Académie de Turin, et membre de l'Académie celtique, devenue depuis la Société des antiquaires de France.

On a de lui :
- Dissertation sur l'inscription grecque d'un vase trouvé à Tarente et sur les pierres antiques qui servaient de cachet aux médecins oculistes (Paris, 1816) ;
- Recherches sur les médailles des nomes ou préfectures de l'Egypte (Paris, 1812) ;
- divers autres mémoires de numismatique et des articles dans la Biographie universelle.


Retour haut de page