Pierre Hébrard de Fau

1750 - 1802

Informations générales
  • Né le 29 avril 1750 à Aurillac (Cantal - France)
  • Décédé le 1er mars 1802 à Aurillac (Cantal - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 26 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Saint-Flour (Type : Bailliage)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Aurillac (Cantal) le 29 avril 1750, mort à Aurillac le 1er mars 1802, avocat à Aurillac, il fut élu député du tiers aux Etats-Généraux par le bailliage de Saint-Flour, le 26 mars 1789.

Il s'y signala en plusieurs circonstances, notamment quand, rapporteur des élections de Bretagne, il demanda l'admission des députés élus par les communes (23 juillet 1789); il parla contre le veto absolu (10 septembre), proposa que l'on soumît à des peines afflictives ceux qui gêneraient la circulation des blés (4 décembre), et, quelques jours plus tard (10 décembre), alla jusqu'à réclamer la peine de mort contre ceux qui seraient convaincus d'avoir exporté et fait exporter des grains à l'étranger.

Elu président du tribunal criminel du Cantal (31 août 1791), il prit part aux actes révolutionnaires du moment dans le Cantal, et parut à la barre de la Convention pour présenter une députation de ce département (30 brumaire an II). Après thermidor, dénoncé par Izoard pour son attitude pendant la Terreur, il fut renvoyé (17 pluviôse an III) devant le tribunal criminel du Puy-de-Dôme comme concussionnaire et dilapidateur.

Retour haut de page