Claude Lombard

1760 - 1846

Informations générales
  • Né le 15 décembre 1760 à Lyon (Rhône-et-Loire - France)
  • Décédé le 15 janvier 1846 à Saint-symphorien-d'Ozon (Isère - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Isère
Groupe
Minorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 17 juillet 1819
Département
Isère
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1819, et pair de France, né à Lyon (Rhône) le 15 décembre 1760, mort à Saint-Symphorien-d'Ozon (Isère) le 15 janvier 1846, « fils de sieur Lombard, marchand de soie, et de demoiselle Jeanne Ponteau », il était propriétaire à Saint-Symphorien et maire de cette ville.

Royaliste constitutionnel, il fut élu, le 22 août 1815, député de l'Isère, au collège de département, par 142 voix (237 votants, 306 inscrits) et siégea, dans la minorité ministérielle.

Réélu, le 4 octobre 1816, par 198 voix (210 votants, 314 inscrits), M. Lombard prit place au centre gauche, et parla, dans la session de 1818-1919, en faveur du projet de loi relatif à l'exportation et à l'importation des grains : il vota l'adoption du projet et l'amendement de la commission. Il ne fut pas réélu à l'expiration de son mandat.

M. Lombard se rallia au gouvernement de Louis-Philippe, qui, le 3 octobre 1837, l'éleva à la pairie. Conseiller général du département de l'Isère, il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 10 mai 1820.
Date de mise à jour: mai 2015

Retour haut de page